AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Lien du forum des Pasouvenla : par ici !
/!/ IMPORTANT : Plus d'informations sur la fermeture de Poison Prince : par ici !

Partagez | .
 

 Le passé d'une Xélorette

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lovely-time

avatar

Masculin
Nombre de messages : 59
Age : 22
Classe : xélor, the must!
Métier(s) : Assassin!
Niveau : Pfff, facon je vous butes tous!
Date d'inscription : 22/04/2012

MessageSujet: Le passé d'une Xélorette   Ven 24 Aoû - 18:09

Chapitre 1: La naissance

Mes parents, Hiperina-Time (ma mère) et Icario-Time (mon père) étaient un couple de Xélor appréciés de la région de Sufokia (c’était là où nous vivions à l’époque) ils se connaissaient depuis bien longtemps ; environs 10 ans avant ma naissance. Ma mère était tailleur et mon père si je me souviens bien, il était pêcheur. Ces derniers tellement amoureux, décidèrent de faire un enfant ; moi ; c’est ainsi que 9 mois plus tard la descendance des Times fut assuré. Moi, Lovely-Time, découvris le jour ! D’après les habitants de la région de Sufokia, mon père était émue, ma mère si contente que même si elle tombée sur une cochonnerie de Bwork, son humeur n’aurait nullement dégradé !
Icario : regarde Lovely, regarde comme l’eau de notre mer est clair en ce beau matin !
Moi : gha…
Hiperina : Chéri, tu sais bien qu’elle ne te comprend pas…enfin pas encore
Icario : Je sais mon amour, je sais. Elle apprendra au court du temps.
Moi : *ferme les yeux*
Hiperina : * à voix basse* Icario, elle va dormir, amène-la dans son berceau !
Icario :* hoche la tête* d’accord, j’irais pêcher ensuite, Si le temps ne tourne pas.

Je suis donc enfin née, le jour s’est offert à moi à la perlé du matin du 5 Junidor 623. C’était le début d’une belle vie…Papa Icario, était revenue dans la soirée, aussi fière de ma naissance que de sa prise, il s’est exclamé :<< Par Xélor, regarde-moi ce requin !>> ma mère lui rétorqua :<>, sa dernière réponse était : <> Moi je dormais encore. Oui, je dormais beaucoup étant petite !


Chapitre 2 : la douleur.


A l’année 628 , j’avais 5 ans, je savais parler mais un peu trop… une belle journée s’annoncé, le temps était si beau, les Pious chantaient, la mer était illuminé par les rayons du soleil, c’était si beau à regarder que je me serais bien posée pour contempler ce magnifique paysage. Après cela, mes parents et moi-même étions partis à la cité d’Astrub pour rendre visite à un tavernier du nom de Tek-Abir, ce dernier voulait voir qui j’étais, à ses yeux, j’étais inoffensive, à mes parents j’étais une attaque mortelle pour les oreilles ...comme je le dis, je parlais beaucoup. Tout à coup un disciple de Iop et de Sacrieur sont entrés. Et s’exclamèrent :
Le iop et le Sacrieur : Deux bières et que ca saute !
Tek-Abir : Pardon ? j’ai mal entendu
Le Sacrieur : ne jouez pas au plus fin avec nous, vous nous ramenez deux bières où ça va barder !
Le Iop : Ouai !
Le Tavernier : de quoi ça va barder, vous êtes ici dans ma taverne, bande de malotrus !
Le Iop :Malo…quoi ?
Le Sacrieur : Malotru, impolis si tu veux…
Mon père : Dites les gars, vous pouvez faire moins de bruit ? J’aimerai boire ma bière tranquille avec ma famille !
Le Sacrieur : Insolent, tu oses lever le ton devant moi ?
Mon père : Parfaitement !
Le Iop : CAAAAAAAARNAGE !!!
Le Sacrieur : Assaut !!

Mon père est les deux bandits commencer un combat d’une violence incroyable, le Iop l’attaqué avec sa longue épée devant tandis que le Sacrieur essayé de le touché sur son flanc gauche , mon père a eu recours au contre, et a la momification, les deux individus s’épuisés, mais le iop a fait un saut par-dessus mon père et envoya son épée dans le dos de mon père au niveau du cœur…Mon père ne pouvait plus rien faire…ma mère est intervenue mais le Sacrieur la tuer rapidement….j’étais horrifié par cette vision …mes yeux scintillés, je tremblée…ma bouche était béante de voir ce spectacle sanguinaire…j’étais paralysée par la peur et terrifié par les deux hommes…aucun mot de sorti de ma bouche…Tek-Abir m’a emporté pour m’éloigner des cadavres de mes deux parents , nous nous sommes réfugiés dans la maison de mes parents…j’étais traumatisée, je ne savais pas quoi pensé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lovely-time

avatar

Masculin
Nombre de messages : 59
Age : 22
Classe : xélor, the must!
Métier(s) : Assassin!
Niveau : Pfff, facon je vous butes tous!
Date d'inscription : 22/04/2012

MessageSujet: Re: Le passé d'une Xélorette   Sam 13 Oct - 8:53

Chapitre 3 : l’entrainement

Après ce drame, A l’âge de mes 9 ans, j’ai commencé à m’entrainer dur pour espérer venger la mort de mes parents, j’ai dû apprendre à contrôler mon pouvoir, je maitrisai l’élément le plus destructeur ; le feu…j’ai dû aussi apprendre à maîtriser les sorts typique d’un Xélor…
Je me suis entrainée pendant 2 ans sur le maniement des sorts et du marteau.
Après cela, j’ai perfectionné ma précision, ma discrétion, le maniement des aiguilles, et au combat rapproché pendant 4 ans … Après cela j’ai oublié quel était mon but…je suis allée voir Tek-Abir à la taverne d’Astrub le soir, espérant avoir une discussion concernant mes parents… Donc c’est au soir, après mon entraînement périlleux que j’ai décidé de rendre visite au tavernier. Nous eûmes une longue conversation…

Moi : Bonsoir Tek, cela faisait un bout de temps….
Tek-Abir : Lo..Lovely ? Est-ce bien toi ? Tu as tellement changé, et bien grandit…Comment vas-tu ?
Moi : Je vais bien, je t’en remercie, j’ai décidé de stopper mon entraînement, je suis aguerris dans le combat, il me faut à présent apprendre le culte de Xélor ainsi que d’autre culte, et bien sur ce qui va avec ! à part cela, comment vas-tu, toi ?
Tek-Abir : je vais bien, merci. Pour ma part, les kamas, ça part et sa revient…je me suis taper deux brigands qui ont essayé de me détroussés de mes kamas
Moi :*mine de colère*, Qui étaient-ce !? Les deux salopards qui ont tués mes parents ?
Tek-Abir : à vrai dire, je n’en sais rien, mais je pense que non, l’un d’entre eux était un disciple de Sram.
Moi : … Un jour, je retrouverai les deux (censure) qui ont tués ce que j’avais de plus chères.
Tek-Abir : Bien…que Xélor soit avec toi, et sois prudente.
Moi : Ne t’en fais pas pour ça, c’est plutôt que qui vont devoir se tenir au aguet !
Tek-Abir : *Sourit* j’ai déjà entendu ça, c’était ton père qui le disait.
Moi :*petit rire* et bah, malgré sa mort, il me reste sa parole ! Tiens, j’ai envie de boire, tu pourrais me servir une bière s’il te plaît ?
Tek-Abir : *prend une chope derrière lui, la pose sur le comptoir et verse de la bière dedans* tiens, c’est maison qui régale !
Moi : Merci, c’est gentil *s’attaque à la bière*


Chapitre 4 : l’alcool


Durant 1 ans , je n’ai cessé de boire comme un disciple Pandawa, j’ai même totalement oublié ce que je devais faire…j’étais comme dans un état second…plus je buvais et mieux je me porter.
Moi : Hep Tek, amène une bière par ici siouplait !?
Tek-Abir : … Je refuse, tu as assez bu comme ca
Moi : *est ivre* Ah tu r’fuses ? Comment qu’ça j’ai trop bu ? Tu te fais bien des Kamas grâces à moi…allez racontes moi pas de bêtises et sers m’en une !
Tek-Abir : Lovely…cela fait 1 ans que tu viens pour te saouler…as-tu donc oublié ta promesse ? As-tu donc oublié tes valeurs ?
Moi : *réfléchit*
Tek-Abir : je savais bien que tu avais oublié depuis le temps, laisses moi donc te rafraîchir la mémoire et pas avec une bière hé hé.
Moi : j’t’écoute !
Tek-Abir : je vais te rafraîchir ca quand tu seras sobre, tu devrais dessaouler...
Moi : d’accord pas de soucis Chef !

Lovely-time quitta la taverne pour se trouver un coin tranquille où elle pourrait décuver sa bière en paix. Pendant ce temps, Tek-Abir se remémorait les souvenirs du passé qui concernait Lovely. Malgré le temps, Tek, se souvenait de tout ce qui s’était passé ; comme si c’était hier… (Je vais vous rafraîchir moi aussi la mémoire) un combat à mort entre la famille des Times et deux bandits.
Les deux Bandits étaient en quelque sorte des personnes en quête de pouvoir, mais, ce n’est pas en tuant des innocents que l’on évoluera dans cette quête […] 3 heures sont passés, j’étais sobre, mais j’avais un peu la gueule de bois. Je repartis à la taverne pour écouter les propos du Tavernier.
Arrivant devant la porte de la Taverne de Tek-Abir, je réfléchissais énormément sur son passé, Elle eut un léger moment de trouble, mais le moment est passé, j’ouvris la porte qui me conduisait au Tavernier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lovely-time

avatar

Masculin
Nombre de messages : 59
Age : 22
Classe : xélor, the must!
Métier(s) : Assassin!
Niveau : Pfff, facon je vous butes tous!
Date d'inscription : 22/04/2012

MessageSujet: Re: Le passé d'une Xélorette   Sam 13 Oct - 8:56

Chapitre 5 : Souvenir, souvenir…

Lorsque je suis entrée dans la taverne de Tek-Abir, tous les souvenirs planés au-dessus de moi…mais je ne m’en souvenais toujours pas, j’avais comme un mauvais pressentiment, un mal insoupçonné .Cependant, je devais retrouver la mémoire ….pour ma famille.
Tek-Abir: Coucou Lovely!
Moi: Coucou Tek’, comment vas-tu?
Tek-Abir: Je me sens rassuré de voir que tu es venu vers moi, tu as pris une bonne décision.
Moi : Jusqu’ici ça va…mais, tes paroles peuvent faire changer les choses.
Tek-Abir : C’pas faux….bon ouvre bien tes esgourdes.
Moi : compris.
Tek-Abir : Bien, lorsque , tu avais 5 ans, tu es venu ici avec tes parents , Hiperina et Icario si tu t’en souviens…vous étiez ici dans le but de me rendre visite afin que je voie a quoi tu ressemblais, ce qui a été fait, moi je te trouvé adorable comme gosse, quoiqu’un peu timide avec les autres personnes…mais tu arrivée tout de même assez vite à engager une conversation avec autrui…peu à peu, tu parlais un peu, beaucoup…énormément….eu…je m’égare, pardon !
Donc tu étais ici avec tes parents pour me rendre visite mais ça à dégénéré quand deux idiots de bandits sont venus ici…Un Iop et un Sacrieur.
Moi : *voit les visages des deux personnes en tête*je me rappelle de ces …..Ordures
Tek-Abir : Ah….et te souviens-tu du reste ?
Moi : Les souvenirs me reviennent l’un après l’autre, mais je te laisse me raconter tout ça.
Tek-Abir : D’accord, j’en étais à…..
Moi : eu…À l’Iop et au Sacrieur qui sont venu ici.
Tek-Abir : Ah oui c’est vrai. Ces deux individus ont semé la pagaille dans ma taverne, tes parents étaient là pour empêcher cela, mais…ces salauds ont été responsable du triste sort que tes parents ont malheureusement connus… Ils ont été tués.
Moi : Bon, maintenant que tu as réussis à me faire retrouver la mémoire qui fut endommagée par l’alcool durant 3 ans d’affilée, je sais ce qu’il me reste à faire…
Tek-Abir : *sourit* je t’écoute, je suis tout ouïe !
Moi : Réviser et perfectionner mes mouvements dans le combat et par la suite éliminer ces maudits renégats !
Tek-Abir : Soit, mais ne deviens pas comme eux !
Moi : Seul le destin sera capable de voir ce qui se passera !
Tek-Abir : mouais...
Moi : Bon, Tek, si tu pouvais me servir ma dernière tourné, après cela, je serais occupée !
Tek-Abir : TA DERNIERE ALORS !
Moi : Tu as bien entendu
Tek-Abir : *sort plusieurs pinte de bière et les remplie une à une*

Je sais, ce n’est pas le meilleur premier pas pour entreprendre un chemin comme ça, mais c’est dur de se défaire de l’alcool. Après avoir bu je me suis rendue dans un endroit calme où je pourrais dormir et dessaouler tranquillement. J’ai dormis...4 bonne heures d’affilé.
Après cela, je me suis renduee à la cité de Brâkmar pour reprendre mon entraînement...je me suis battue 7 jours de suite (j’ai fait des pauses évidemment, je ne suis pas une Déesse non plus...).A la fin de ces 7 jours de combats sanguinaire, je me suis sentie prête à retrouver les personnes qui ont tué mes parents, alors je suis retournée à Astrub pour obtenir des renseignements sur mes deux éventuelle victimes ! Grâce au Dieu Xélor, j’ai pu enfin trouver une piste, j’étais si excitée de passer à l’action que je me suis défoulée sur quelques monstre autour d’Astrub pour ne pas me faire trop remarquer par les deux personnes que je recherche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Le passé d'une Xélorette   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le passé d'une Xélorette

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» les lapins crétins retours vers le passé
» retour vers le passé!
» Je veux pas passé sous le bureau...surtout pas celui de tang :(
» Passé sombre.
» Sous les ailes des dragons du passé, à Forgefer.. ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poison Prince :: Guilde sur Raval - DOFUS :: • Salon Public :: ♦ Archives-