AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Lien du forum des Pasouvenla : par ici !
/!/ IMPORTANT : Plus d'informations sur la fermeture de Poison Prince : par ici !

Partagez | .
 

 Schopenhauer, ou l'mec grave beau tsé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Schopenhauer

avatar

Masculin
Nombre de messages : 235
Age : 22
Classe : Pandawa
Métier(s) : Poissonnier/Pêcheur/Bûcheron
Niveau : 199
Date d'inscription : 04/06/2011

MessageSujet: Schopenhauer, ou l'mec grave beau tsé   Lun 31 Oct - 0:18

« Tu seras animal à jamais ! MouHaHaHaHa »

*Zwzwzwzwzwlp* petit retour en arrière

«Il en faut peu pour être heureux, vraiment très peu pour être heureux. Il faut se satisfaire du nécessaire *ouwi*, un peu d'eau fraîche et de verdure que nous prodigue la nature quelques rayons de miel et de soleil.»

01h35. Une rue d'Amakna. Je marchais d’un pas hésitant, plus concentré sur les paroles de ma chanson que sur les pavés incertains de la ruelle éclairée. J'étais probablement un peu trop joyeux et trop serein malgré le risque de se balader en Amakna à cette heure si tardive pour un jeune féca inoffensif.

La soirée avait été mémorable, on avait réussi à réunir tous les habitants de Pandala comme chaque année, pour célébrer la libération de ces derniers en l'an 638. Les verres se remplissaient à grands renforts de chansons paillardes, quelques uns avaient ramené de la feuille de Kalyptus fraichement cueilli, et l’un dans l’autre, j’avais un peu la tête à l’envers.
Je savais qu’en rentrant à la maison j’allais me prendre une tôlée par ma chère et tendre qui n’aimait guère me voir dans un tel état. C’est pourquoi j’avais décidé de rentrer tôt, histoire de limiter les dégâts. C’est ainsi que je pris la route, un petite borne à pied, ça ne pouvait que m’aérer le cerveau.

Et là, le gros bad.

Je ne sais pas comment, je ne sais pas pourquoi, je changeai soudainement de décor pour atterrir sur un siège peu confortable en plastique, dans une salle sombre, ambiance tamisée bleue. J’entendais vaguement une petite musique répétitive, du genre stressante et je sentais, sans les voir, des dizaines de regards fixés sur moi. Assis en face de moi, un xelor joufflu au sourire vissé me regardait comme s’il attendait que je dise quelque chose. Son visage m’était vaguement familier,et je fus pris d’un sursaut avant de le reconnaître *Et merdeuh* : Jempir Faucon. * J’vous jure monsieur l’commissaire .. * Je me demandais vaguement si je rêvais, me pinçait discrètement la cuisse, mais non. Je savais ce que j’avais à faire, je déglutis avant de prendre la parole :

- « Réponse B : Un bigoudi.»
- « C’est votre dernier mot ? » interrogea Jempir, en jaugeant avec approbation mon fin visage.
- « C’est mon dernier mot Jempir. » Je déglutis avec difficulté.
- « La bonne réponse était petit D : La réponse D. Tabernacle, tu as encore trop bu jeune garçon, c’est impardonnable. Pour te punir de ta vie de débauche, je te condamne à une peine exemplaire : Tu seras animal à jamais ! Mouhahahahahaha»

***

10h45.
At home. Je me réveillai en sursaut, à côté de ma chère et tendre encore profondément endormie. Je me levai lentement, prenant garde de ne pas la réveiller. Je me remémorais la soirée de la veille, et le rêve psychédélique de la nuit. J’esquissais un sourire, en songeant qu’un jour il faudrait vraiment que j’arrête la picole. Je me passais la tête sous l’eau pour me rafraîchir, et je fus frappé d’horreur. Là dans le miroir, une vague forme floue me regardait, le visage rond tout comme mes yeux brillants, un corps recouvert de poils disproportionnés et deux oreilles qui incrustaient désormais le haut de ma tête. Je n’ai jamais autant hurlé de toute ma vie.

***

Un mois est passé, je me suis résigné à mon nouveau corps pelliculaire (?), optant pour une teinture et un habit violâtre et une ceinture violette. Ma copine m’a quitté, mes amis ne me reconnaissent plus et j’ai du arrêter les soirées. J’ai porté plainte et j’attends que la milice mette la main sur ce satané Jempir. Je passe mes journées à me reposer dans mon hammam. En un mois rien de mon ancienne vie n’a subsisté. Sauf mon nom.
« On applaudit bien fort Schopenhauer, pour cette émission spéciale Vis ma Vie ». Les gens se lèvent, applaudissent et se rassoient, l'air hagard.

Zi ende.

***********

Voici mon tout premier RP qui a été écrit sur le forum de la guilde Illusion. Ça retrace un peu mon passé sur dofus étant donné que mon tout premier personnage a été un féca (tmtc if). Fallait bien que je foute quelque part ce foutu premier RP de ma vie ! :respect man:

Je m'appelle Alix, j'ai 17 ans aujourd'hui et je suis un homme. J'aime la couleur noire car je suis un mec d4rk, j'aime John mayer, j'aime tout ce qui est en rapport à la bouffe, j'aime le poker, j'aime me faire rire, j'aime call-of et battlefield, j'aime ne rien faire, j'aime lire MAIS je n'aime pas la moutarde, les chaussettes qui puent, j'aime pas draguer, j'aime pas qu'on aime pas mon humour, j'aime pas les méchants mais j'aime bien elhyria (sisi), j'aime pas les autres guildes !!

Non en réalité ce que j'aime par dessus tout c'est ma petite guilde, c'est mon petit poison, mon petit chausson aux pommes à moi ! Et puis v'la je ne sais pas trop quoi dire de plus.

Et vu que j'suis un mec sociable à fond, v'la une musique qui me définie bien !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
June

avatar

Féminin
Nombre de messages : 241
Age : 23
Classe : Osamodette Maso schizo
Métier(s) : Pecheur (ou je vis dans le pêché), bucheron.
Niveau : Bah en fait il change à chaque fois que j'arrive à 100%
Date d'inscription : 28/10/2010

MessageSujet: Re: Schopenhauer, ou l'mec grave beau tsé   Lun 31 Oct - 14:46

Eheh, sympatoche petite présentation.
Bon anniversaire mon ptiii Schopiiiii =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Schopenhauer

avatar

Masculin
Nombre de messages : 235
Age : 22
Classe : Pandawa
Métier(s) : Poissonnier/Pêcheur/Bûcheron
Niveau : 199
Date d'inscription : 04/06/2011

MessageSujet: Re: Schopenhauer, ou l'mec grave beau tsé   Lun 31 Oct - 17:17

Merci chânne !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Schopenhauer, ou l'mec grave beau tsé   

Revenir en haut Aller en bas
 

Schopenhauer, ou l'mec grave beau tsé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» les plus beau niveau que vous ayez vue
» sa bug grave!!!!
» [zaraf] dessin (pas beau)
» C'est beau, c'est chaud, c'est neuf, bref c'est du FW!
» Sa fait un beau bail ! [refusé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poison Prince :: Guilde sur Raval - DOFUS :: • Salon Public :: ♦ Archives-